Grand Chambéry l'agglomération  - 60 : Automne 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

11-Dossier-Mission-locale-jeunes-credit-Gilles-Garofolin_ER.jpg

Éditorial

dito-driss-bourida-et-xavier-dullin-crdit-Didier-Gourbin.jpg

Faisons vivre la politique de la ville & l’innovation sociale avec son époque !

Quels changements apportés depuis 2014 ?

Nous avons souhaité provoquer le changement et capter à nouveau les publics concernés dans le champ républicain. C’est notamment le cas grâce au nouveau Contrat de Ville (période de 2015 – 2020) signé en 2015, basé sur un constat simple : il y a urgence à renouveler les actions et les partenariats qui ne captent plus leurs publics. Les intégrismes gagnent du terrain, le repli sur soi aussi, les structures de la société évoluent. Nous avons donc souhaité adapter nos outils à cette nouvelle donne, avec deux paradigmes à l’esprit : se fonder sur des partenariats public/privé, les collectivités publiques ne peuvent faire face seules à ce défi et créer un véritable « parcours de vie » afin d’éviter le morcellement des réponses et des interlocuteurs.
Une autre évidence nous est apparue : la nécessité de réorienter sans cesse les actions qui n’apportent pas tous les résultats attendus tout en évitant le « saupoudrage » de subventions. Nouvelle approche, évaluation, adaptation. Voici les clés de notre nouvelle politique de la ville.

Concrètement, sur le terrain ?

Nous avons identifié 3 axes majeurs : le développement économique et l’emploi, nouveauté du contrat, la cohésion sociale et enfin le cadre de vie et le renouvellement urbain ont rapidement été concrétisées là où les besoins étaient les plus criants grâce à l’engagement des partenaires historiques ainsi que par l’émergence de nouveaux acteurs, publics comme privés.
Par exemple, Sport dans la Ville accompagne des dizaines d’enfants grâce à une insertion par le sport. Ma Chance Moi Aussi permet de suivre des dizaines de jeunes et d’aider les parents en décrochage. La mission locale jeunes, via l’action « aller vers » renforce la présence des professionnels au plus près des jeunes, et l’école de la deuxième chance accompagne des centaines de jeunes afin de décrocher un travail qu’ils aient besoin d’un simple coup de pouce ou qu’ils soient très éloignés de l’emploi. Sur le plan de la prévention de la délinquance, ce sont plus de 8 000 interventions par an qui sont effectuées par les correspondants de nuit

Quelle perspective jusqu’en 2020 ?

Nous avons constaté que certains domaines demandent à ce qu’on redouble d’efforts, tel que la prévention de la radicalisation dans nos quartiers. Il s’agira de notre priorité jusqu’en 2020. Sport dans la Ville va ouvrir un second terrain de foot au Biollay et ainsi prendre de l’ampleur, l’objectif est d’accompagner plus d’une centaine d’enfants d’ici à 2020. Plus spécifiquement, chacune des actions fait actuellement l’objet d’une évaluation avec l’ensemble des partenaires afin de définir les points à améliorer. Objectif : mesurer la réussite, ou l’échec d’une action afin de réagir en conséquence.
Bien évidemment, ces actions quotidiennes s’accompagnent de la rénovation urbaine de nos quartiers : qu’il s’agisse des Hauts de Chambéry, du Biollay ou de Bellevue, les projets de réhabilitation avancent vite et offriront un cadre de vie bien conforme à l’évolution des familles, plus agréable avec des premières réalisations concrètes d’ici quelques mois.

Xavier Dullin
Président de Grand Chambéry

Driss Bourida
Vice-président de Grand Chambéry chargé du renouvellement urbain, de la politique de la ville et de l’action sociale

blocmarque_rouge_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même