Grand Chambéry l'agglomération  - 65 : Janvier 2020

Archives

Collapse

Uncollapse

Une question, leurs réponses

Chaque trimestre, des réponses à vos questionssur les actions et grands projets de l’agglomération.

Quels sont les enjeux Climat Air Energie de Grand Chambéry ?

  • 16-L.-Berthoud-chemise-rouge-credit-Didier-Gourbin.png
    Luc Berthoud,3e vice-président chargé de l’agriculture périurbaine, des cours d’eau, du développement durable, des espaces naturels et de la transition énergétique

    Un territoire éco-responsable, moteur des grandes transitions.

    « Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) est la feuille de route de la politique de développement durable de l’agglomération et décline la stratégie en matière de transition énergétique et d’adaptation au changement climatique. Il s’inscrit en complémentarité du Plan Local d’Urbanisme intercommunal Habitat et Déplacement et traduit les ambitions affichées dans le projet d’agglomération, La Fabrique du territoire et la déclaration d’urgence climatique. Une stratégie construite sur 5 axes structurants, 25 orientations stratégiques et 82 actions prioritaires. 138 millions d’euros pour les 61 actions chiffrées à ce jour seront consacrés à la mise en œuvre du PCAET. 30% portés par Grand Chambéry via la programmation pluriannuelle des investissements et par les recettes générées par la production de biométhane de l’Udep (850 000 € fléchés sur les actions du PCAET). 70% financés par les partenaires ou des subventions. »


    Ateliers participatifs pour le climat

  • 16-Maeva-Normand-Second-credit-Didier-Gourbin-1.jpg
    Maéva Normand-Second, responsable agriculture et aménagement durable, Grand Chambéry

    Un programme d’actions pour répondre aux enjeux.

    « 6 années de mise en œuvre opérationnelle pour répondre à quatre enjeux prioritaires :

    - Etre un territoire à énergie positive en 2050 : sobriété énergétique et développement de la production d’énergies renouvelables ;

    - Réduire les émissions de gaz à effet de serre ;

    - Améliorer la qualité de l’air ;

    - Augmenter le potentiel de séquestration du carbone pour s’adapter au changement climatique.

    Un programme d’actions phasé qui prévoit la moitié des actions prioritaires dès 2020 avec 41 actions. L’autre moitié se déclinera sur 2021 (31 actions) et 2022 (10 actions). Un bilan à mi-parcours sera réalisé pour analyser la portée des actions et si nécessaire réévaluer les moyens et les objectifs du programme d’actions prioritaires. Des actions fortes ont déjà été engagées avec la production de biométhane à l’usine de dépollution des eaux usées, le dispositif # Balance ton poêle, l’opération mon PASS’RENOV, l’innovation dans les mobilités avec l’hydrogène et la conversion vers une flotte de véhicules décarbonés. »

  • 16-Photo-christophe-chaix-2019.jpg
    Christophe Chaix, AGATE

    S’adapter au changement climatique.

    « Avec + 1,7°C sur le territoire de Grand Chambéry en 60 ans, le réchauffement des températures est la principale manifestation du changement climatique, provoquant des vagues de chaleur, canicules et sécheresses plus intenses, une diminution de l’enneigement, une ressource en eau moins disponible et des écosystèmes fragilisés. Pour limiter ces effets sur le long terme, nous devons adapter notre organisation économique et sociale à un monde plus chaud, et protéger nos ressources et richesses naturelles du territoire : sol, eau, air, biodiversité. Des axes de travail justement retenus par Grand Chambéry pour son PCAET. »

  • 16-atelier-PCAET-credit-Didier-Gourbin.jpg

    Participation citoyenne

    Lors des différentes étapes de consultation et de participation du public, les propositions d’initiatives citoyennes recueillies ont permis de construire l’axe 6 du PCAET: participation citoyenne. 322 propositions ont été émises.

blocmarque_rouge_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même