Grand Chambéry l'agglomération  - 60 : Automne 2018

Archives

Collapse

Uncollapse

Une question, leurs réponses

Chaque trimestre, des réponses à vos questions sur les actions et grands projets de l’agglomération.

Pourquoi Grand Chambéry est territoire d’expérimentation dans l’hydrogène ?

  • 16-une-question-Xavier-Dullin2credit-Didier-Gourbin.jpg

    Nous devons préserver notre environnement

    « Depuis de nombreuses années, nous nous positionnons comme territoire d’expérimentation des énergies nouvelles, intelligentes et responsables. C’est le cas pour l’énergie solaire et nous l’avons fait naturellement pour l’hydrogène car nous avons tous les ingrédients d’une filière, entre les formations uniques en France autour des moteurs à énergie propre proposées par le centre Technopolys (La Motte‑Servolex), des entreprises innovantes comme Atawey (Le Bourget‑du‑Lac), et d’autres acteurs tels que l’équipementier spécialisé dans les systèmes hydrogène Symbio ou le groupe Jean Lain, distributeur de véhicules.
    D’autre part, la responsabilité environnementale et la durabilité de notre territoire passent par la préservation de cet espace de vie exceptionnel qui fait notre attractivité. Dans une cluse glaciaire, il existe des risques de dégradation de la qualité de l’air. « Zero Emission Valley » (Vallée zéro émission) est l’une des composantes de notre plan pour la qualité de l’air adopté en juin dernier, et dans le cadre de ce projet, la région Auvergne Rhône‑Alpes nous a choisis comme territoire de lancement. Dans un an, au moins 50 véhicules à hydrogène circuleront dans notre agglomération et les aides de la Région et de l’Europe viendront compenser le surcoût du véhicule. »


    Xavier Dullin
    Président de Grand Chambéry

  • 16-question-_Jean-Michel-Amare-Atawey1.jpg

    Les acteurs sont impliqués

    « Une première étape sur 3 ans est actuellement menée par Chambéry Grand Lac Economie. Deux bornes de recharge pour vélos à hydrogène ont été installées à Savoie Technolac et à Chambéry. La première produit son énergie sur place à partir de l’électricité d’une portion de route solaire, innovation inaugurée en juin dernier. Des entreprises et des collectivités testent ces 10 vélos à hydrogène auprès de leurs salariés pour les déplacements domicile-travail. La Vélostation de Chambéry propose également 5 vélos à la location courte ou longue durée. Le projet « Zero Emission Valley » (Vallée zéro émission) (1 000 véhicules et 20 stations en Auvergne Rhône‑Alpes d’ici à 2020) va concerner les entreprises, les collectivités et les associations. Ce projet, cofinancé par l’Europe, est mené par des acteurs privés comme comme Engie, Michelin et Symbio, avec des relais locaux. Il se déploie déjà à Chambéry avec l’objectif d’installer d’ici un an une station à hydrogène pour voitures à proximité du distributeur, le long de la VRU. En complément, le centre de formation Technopolys va mettre en place dès cette année un certificat de qualification professionnelle pour l’entretien des véhicules à hydrogène. »

    Jean-Michel Amaré
    Président d’Atawey, société qui fabrique des solutions énergétiques pour exploiter l’énergie de l’hydrogène.

  • 16-une-question-hydrogene-credit-Didier-Gourbin.jpg

    Contact

  • Vidéo

blocmarque_rouge_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même