Grand Chambéry l'agglomération  - 64 : Octobre 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

C'est dit ! Que pensez-vous de Synchro covoiturage ?

Plus de 230 personnes testent régulièrement le covoiturage spontané expérimenté sur le plateau de la Leysse. Cela représente plus de 800 trajets par mois. On leur a demandé ce qu’elles en pensaient.

Plus d'informations :
www.mobilites.chambery.fr
www.agence-ecomobilite.fr

  • Campagnephoto-banderole-Manolin.jpg

    Manolin Volluet

    " J’utilise le système de panneaux lumineux (avec la carte covoitureur), environ 3 soirs par semaine pour rentrer chez moi (vers 19h) et pour tous les déplacements pendant le week-end et les vacances. Je fais du stop depuis la 6e (je viens de rentrer à l’université), et j'utilise le système depuis qu'il a été mis en place. Cela apporte de la visibilité quand il fait nuit et la possibilité d’utiliser la place de parking réservée au covoiturage. Malheureusement, je pense qu'il n'y a pas encore assez de monde inscrit sur le site, et je croise assez peu de voiture avec le macaron, tout comme je ne me sers que très peu de la carte."

  • Campagnephoto-banderole-Brigitte.jpg

    Brigitte Busson

    " J'utilise le synchro covoiturage, principalement pour l'axe Saint-Jean d'Arvey-La Féclaz, ou encore Saint-Jean d'Arvey-Saint Alban Leysse. Le trajet est toujours agréable, rapide et surtout cela enlève une voiture sur ce trajet saturé."

  • Campagnephoto-banderole-ValerieDavid.jpg

    David Arnaud-Goddet

    " C'est une démarche utile afin de diminuer le nombre de voiture circulant sur l'axe Saint Alban Leysse - Les Dessert - Thoiry. Cela a permis d'officialiser le stop. Que ce soit pour le conducteur ou les passagers, cela instaure directement un climat de confiance. Je covoiture au moins une fois par semaine avec une collègue de travail depuis 4 ans Grâce au panneau lumineux de la plaine des sports, on sait (ou on indique) directement la destination et cela simplifie beaucoup les choses. En plus de diminuer le nombre de voiture, cela crée du lien."

  • Campagnephoto-banderole-Julien.jpg

    Julien Bruyer

    " J’utilise le covoiturage depuis 2 ans et passe toujours un très bon moment en voiture comme conducteur ou passager. Les trajets se font de l’arrêt le plus proche de mon domicile jusqu’à la première ligne de bus chrono ou le centre-ville de Chambéry.C’est un moyen de réduire nos émissions de CO2, de passer un court mais bon moment avec un covoitureur. C’est facile à utiliser, l’attente est toujours très courte (moins de 5 minutes) et les horaires sont flexibles. C’est économique et écologique. Cela fonctionne très bien à double sens conducteur ou passager. Les arrêts sont bien placés. "

  • Campagnephoto-banderole-Celine.jpg

    Céline Decoster

    " Synchro covoiturage a permis de matérialiser cette pratique et de l’ouvrir à d’autres personnes qui n’osaient peut-être pas faire du stop. Je l’utilise depuis 2 ans l’hiver pour aller faire du ski de fond à la Feclaz et pour mes trajets quotidiens domicile-travail dans les Hauts-de-Chambéry depuis l’hiver dernier. Synchro covoiturage me permet d’avoir un mode de transport en phase avec mes valeurs : je préserve l’environnement, je rencontre des personnes de tous horizons et je fais des économies..."

  • Campagnephoto-banderole-Caroline.jpg

    Caroline Andres

    " J’habite aux Déserts et dès qu’il fait beau, j’utilise Synchro covoiturage tous les jours pour descendre à Bassens, où je récupère mon vélo que j’utilise pour rejoindre mon travail dans les Hauts de Chambéry. L’hiver, j’utilise Synchro covoiturage pour monter faire du ski de fond très régulièrement. J’adore ce système. C’est un mode de transport que je choisis car j’aime profondément faire du stop. Il y a cette culture ici qui fait que c’est rassurant. Je me sens en sécurité. Je n’attends jamais plus de 5 minutes. Ça me permet aussi de faire un peu de sport tous les jours en pratiquant de manière complémentaire le vélo. "

  • Campagnephoto-banderole-OdileJeanPierre.jpg

    Odile et Jean-Pierre Perrier

    " Le covoiturage entre la plaine de Chambéry et le plateau de la Leysse - St Jean d’Arvey, Thoiry, les Déserts - est une solution pour réduire la circulation sur la RD 912, très fréquentée. Nous sommes adeptes car le service mis en place est très bien organisé et facile d’utilisation. Le raccordement, à St Alban Leysse, au réseau Synchro bus de Grand Chambéry donne accès à toute l’agglomération. On y voit trois avantages : la gratuité, les rencontres, et surtout, si l’expérience est positive, l’extension du dispositif pourra peut-être, être envisagée. "

blocmarque_rouge_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même