Grand Chambéry l'agglomération  - 65 : Janvier 2020

Archives

Collapse

Uncollapse

CM_024882_A5.png

Éditorial

3-edito-2-credit-Didier-Gourbin2.png

Éditorial

Quels sont les enjeux du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal Habitat et Déplacements (PLUi HD) ?

Engagé en septembre 2016, l’élaboration du PLUiHD est une démarche qui a demandé beaucoup de travail pour prendre en compte les spécificités de notre territoire et les valoriser. Pionnier, il est le premier Plan d’Auvergne Rhône Alpes à intégrer les volets Habitat et Déplacements. Ce document planifie égale­ment le développement et l’aménagement à l’échelle de Grand Chambéry en homo­généisant en cohérence les documents d’urbanisme de chacune des 38 communes de l’agglomération. Il nous fallait trouver collectivement le juste équilibre entre la nécessité d’intégrer les priorités environne­mentales, les contraintes des différentes communes, mais aussi le besoin de réserver des espaces pour la construction de logements et l’installation d’activités éco­nomiques dans un espace restreint, entre lac et montagne, dans une cluse glacière.

C’est un défi de répondre à des objectifs qui semblent contradictoires sur un territoire aussi divers. La dynamique de notre territoire pourrait générer un taux de croissance annuel de notre population à +1,3% : il convient d’anticiper en conséquence les besoins en mixité de logement pour conserver nos jeunes et accueillir de nouveaux arrivants. Dans le même temps, réussir à intégrer plus de 200 hectares supplémentaires consacrés aux zones agricoles et naturelles, et 1000 hectares de zones humides. En effet nous souhaitons plus de traçabilité et de circuits courts dans nos alimentations et nous souhaitons prévenir le risque climatique et préserver notre environnement. C’est ce que nous avons concilié avec succès dans ce Plan. A noter que notre PLUiHD intègre le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET), et ses 138 millions d’€ d’actions pour répondre à l’urgence climatique d’ici à 2025.

Quelles sont les grandes orientations adoptées en matière d’habitat ?

Nous avons souhaité promouvoir une politique qui permet l’indispensable production de logements neufs afin de répondre au développement démo­gra­phique, tout en maitrisant la consommation de foncier. Nous avons porté une attention toute particulière à une répartition équilibrée des différents types de logements sur le territoire, ceci afin de bien prendre en compte les parcours résidentiels (location, accession abordable, propriété). Un des grands défis sera également l’amélioration du parc de logements, par le biais de rénovations, notamment thermiques, et de remises sur le marché suite à des réhabilitations. L’objectif est ambitieux : rénover 1 250 logements tous les ans.

Et sur le volet des déplacements, quels sont les objectifs ?

La philosophie qui a prévalu à la définition du volet des déplacements : proposer une politique des mobilités globale, qui prenne en compte tous les modes de déplacements sans les opposer. Il nous faut favoriser autant que possible le report vers les transports collectifs ou alternatifs, afin de proposer un accès apaisé aux centres des villes. L’idée d’un « RER urbain » utilisant la voie ferrée, le covoiturage ou le développement des offres d’auto partage sont des exemples concrets de cette déclinaison. Le report modal des marchandises de la route vers le rail est également central pour améliorer notre qualité de vie. Enfin, les transports doivent désormais s’envisager à l’échelle de notre bassin de vie: le travail de collaboration a donc été conséquent avec les collectivités voisines, notamment Grand Lac et Cœur de Savoie.

Xavier Dullin, Président de Grand Chambéry

blocmarque_rouge_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même