Grand Chambéry l'agglomération  - 62 : Printemps 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

22jpg.jpg

Éditorial

3_edito_photo_president_2credit_chambery_metropole.jpg

Gestion des déchets : une adaptation au quotidien !

Pourquoi restructurer la politique de gestion des déchets


Notre politique de gestion des déchets, et donc de propreté urbaine, se doit d’être ambitieuse à plusieurs titres : il s’agit tout d’abord de l’image d’un territoire, pour les citoyens qui y habitent, mais également pour les touristes, de plus en plus nombreux. Ensuite, les pratiques de nos concitoyens évoluent et nous devons perpétuellement nous y adapter. Enfin, nous devons aussi nous fixer des ambitions plus grandes que le simple cadre réglementaire en faveur de la réduction des déchets et du recyclage, ceci afin de préserver notre environnement.

La propreté de nos rues représente une préoccupation quotidienne à laquelle il nous faut répondre par des moyens adéquats. Vous y êtes vigilant, nous adaptons donc au quotidien notre politique en la matière. Enfin, nous le faisons en ayant baissé de 7% le taux de la TEOM en 2017.

Concrètement, quelles adaptations ?


De nombreuses évolutions sont déjà réalités: meilleure relation avec les usagers grâce à un numéro vert (0 800 881 007) afin d’offrir une porte d’entrée unique et de fournir une réponse adaptée plus rapidement, déploiement d’une collecte le samedi et le dimanche matin avec nettoyage des points de collecte ciblés en centre historique ou lors d’importants événements, déploiement d’une collecte de cartons en fin d’après‑midi afin de coller à la réalité des situations, meilleur entretien des camions et meilleure sécurité au travail pour les agents.

Du côté de la prévention, les efforts sont aussi conséquents : plus grande sensibilisation, notamment des jeunes et un objectif de réduire de 20% la quantité de déchets produits d’ici 2020. Sur ce dernier point, et c’est une satisfaction, l’objectif est déjà atteint ! Enfin, nous luttons contre les incivilités, de plus en plus nombreuses, en émettant des factures de nettoyage aux contrevenants lorsque nous constatons des dépôts de déchets illégaux. Les contrôles sont d’ailleurs de plus en plus fréquents avec de réels résultats et prise de conscience.

Et la suite ?


Nous allons tout d’abord poursuivre notre travail sur la prévention et la sensibilisation, par exemple par la poursuite de l’installation de composteurs collectifs, ou le prêt de broyeurs à des particuliers afin de réduire la part des bios déchets. Aussi, une réflexion est en cours afin de déployer un système de consigne. Les nouvelles technologies peuvent améliorer le service grâce à des capteurs qui mesurent en temps réel le remplissage des conteneurs. Une refonte globale des tournées de collecte est en cours et sera opérationnelle dès le 3 juin. Objectif : prendre en compte l’évolution de notre territoire (urbanisation etc…) pour répondre aux nouvelles attentes des usagers. Aucunes collectes en moins, au contraire : davantage dans certains secteurs en tension. Pour ce qui concerne le secteur des Bauges, nous souhaitons aller vers une conteneurisation grand volume afin d’améliorer, là aussi, la collecte.

Enfin, nous réfléchissons à la manière d’améliorer la coordination entre services Grand Chambéry / Villes en matière de propreté urbaine.

Xavier Dullin
Président de Grand Chambéry

blocmarque_rouge_splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même